Claude Lalanne – France

Les œuvres de Claude Lalanne sont réalisées à partir des techniques liées à l’empreinte, au moulage et à la galvanoplastie ; on lui doit les pièces les plus intimes mais aussi les plus baroques. Celles de François-Xavier recouvrent un bestiaire espiègle sous des attitudes hiératiques inscrivant les formes de ses sculptures dans la lignée de l’Egypte antique de Pompon ou encore de Brancusi qui fut son voisin d’atelier impasse Ronsin à Montparnasse. Les Lalanne partagent le sentiment que la sculpture, et plus largement l’œuvre d’art peut avoir une fonction.

Toute leur carrière est tendue par la volonté de restituer à la sculpture, trop longtemps sacralisée, une dimension familière, un éventuel usage.

« Grâce à l’Adagp, les artistes et leurs ayant-droits bénéficient dans de nombreux pays des droits de suite, qui exigent cependant encore et toujours de les défendre.

 J’apporte, quant à moi, mon soutien total à ce droit inaliénable et juste, trop souvent non respecté, et souhaite que tous s’unissent pour le faire valoir dans tous les pays. »